En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
  Marche et tu te sentiras libre  proverbe Touareg
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » L’épopée des 4000 marches
    Imprimer la page...

L’épopée des 4000 marches

gf_4000M_01.jpg

Vous fûtes seize, chers camarades,
Qui partirent vers l’Aigoual,
Par un tôt matin,
Le cœur battant la chamade,
Mais avec beaucoup d’entrain,
Faire de cette journée un régal.

 

 gf_4000M_02.png

gf_4000M_03.jpg

A Valleraugue dès le départ
Le sentier vous donna le cafard    
Et au fil de la montée,
Loin encore du sommet béni,
Nous perdîmes Nathalie
Montant en solitaire le chemin déserté !

gf_4000M_04.png

Les Bénezet futés, chérissant leur santé,
Préférèrent à l’Aigoual y poser leur cheval
Et sans se fatiguer,
Descendant le sentier  
Dès que dame fatigue montra le bout de son nez
Remontèrent la pente dans une lente cavale.

 

gf_4000M_05.jpg

Après bien des pauses,
Nombre de participants,
Au bord de la névrose,
Finirent sans incident.               
L’arrivée à l’observatoire
Se fit sans trop d’histoire.

 

gf_4000M_06.jpg

Avec des cris et en geignant,
Nous vîmes l’ami Bernard
Avancer en traînard,
Tantôt assis, tantôt debout,
Massant avec douceur
Les muscles de ses adducteurs. 
Pour lui c’est sûr c’était le bout !

 

gf_4000M_07.jpg

Ça y est nous y sommes !
Les cloches du bivouac sonnent.
Les Bénezet qui sont des pros,    
Nous  attendaient avec les glaçons
Qui, mélangés à l’apéro
Agrémentèrent le repas sans façon !

 

gf_4000M_08.png

Bernard et Nathalie
A nos deux Bénezet
Tinrent compagnie
Dans le véhicule douillet.       
Ils s’en retournèrent au bercail
La fatigue plein le poitrail.

 

gf_4000M_09.jpg

Les treize autres chemineaux,
Après une longue descente   
Et la langue pendante,
Sur des chemins loin d’être horizontaux,
Virent la fin de leur torture
A l’arrivée aux voitures.

 

gf_4000M_10.png

C’était bien tard le soir.
Après une pause au bar
Pour y boire la mousse       
Et se reposer les panards,
Nos randonneurs encore sous la secousse
Se jurèrent un peu tard
Qu’ils ne suivront plus Gérard !


Date de création : 15/09/2021 - 12:22
Dernière modification : 17/09/2021 - 09:38
Catégorie : Divers - Paroles buissonnières
Page lue 293 fois