Marche et tu te sentiras libre  proverbe Touareg
 
 
 
 

CR_rando - 28-11-2021 La Lieude - Brenas

Lieu : La Lieude 2021_brenas_20211007_110951.jpg
Date : 28 novembre 2021
Responsable : Gérard Fontaine
participants : 19

Il fait bien "frisquet " ce matin au rendez-vous habituel. Quinze courageux sont présents, nous en récupèrerons quatre au parking de La Lieude, point de départ de la rando du jour. Véronique et Philippe de Salasc ont déclaré forfait, une gastro collective s’étant invitée chez eux dans la nuit. Après le "pif-paf" de positionnement de deux voitures deux kilomètres en amont, c’est la grimpette à froid jusqu'aux ruines du Castellas ; ça n’en laissera pas plus d’un indifférent ! Petite pause récupératrice au soleil, le long des murailles, à l’abri d’un vent à "décorner les bœufs". Au loin, on peut apercevoir quelques averses de neige. Le Caroux s’est recouvert de blanc.

C’est reparti au travers des pâtures non sans s’être glissés avant dans une faille "gabarit", ce qui permet à chacun/chacune de pouvoir estimer son embonpoint ! Les faits se vérifient, il y a bien un vent exceptionnel puisqu’on rencontre des vaches...sans cornes ! Elles ont par contre endossé leurs jolis manteaux d’hiver. Encore une longue montée où alternent coups de vent et accalmies, le tout sous un ciel maussade mais qui laisse néanmoins percer le soleil par instants. Le tout offre à nos yeux un joli spectacle de couleurs.

Une petite visite intra-muros à Brenas ravit les visiteurs dont beaucoup ne connaissaient pas le site. Nous continuons notre ascension dans une forêt de châtaigniers, non sans avoir franchi à deux reprises une clôture électrifiée. Malgré les faibles voltage et intensité de la dite clôture, cela fera sursauter les quelques étourdis qui n’ont pas écouté le message d’information de Gérard, et posé la main sur le fil d’acier ! Courte pause pour admirer le paysage à une table d’orientation originale installée au bord du chemin, puis c’est la recherche d’un lieu de bivouac à l’abri du vent. Gérard le trouvera à l’abri d’un roncier bien épais, ça conviendra à l’ensemble de la troupe.

"Zanecdotes" :

  • Rose nous offre le spectacle d’un superbe basculement en arrière de son siège tout en délicatesse, elle assise dessus ! Elle finit sa course...dans le roncier, les quatre fers en l’air ! Le sauvetage de la dame fut délicat !
  • Jean-René : « je l’avais prévenue... »
  • Gérard : « Avec cette neige qui tombe, vous avez la chance de vivre une vraie randonnée nature ! »
  • Claude G : « Quand je pense qu’il y en a en ce moment qui regardent Nagui à la télé ! »

Vu les conditions météo, même si comme d’habitude rien n’a manqué, la pause est écourtée et nous reprenons notre route sous une fine averse de pluie mêlée de neige et toujours le vent. Après un petit rappel de l’animateur sur le comportement en groupe à quelques personnes ayant un peu oublié cette attitude, c’est reparti dans la forêt, plutôt abritée du vent. Un petit salut à la Fée des châtaigniers en chemin, petit galet peint niché dans une souche, agrémente la balade. Nous débouchons au hameau de Campillergues, encore une découverte pour beaucoup ; puis changement de décor en descendant dans la rouge vallée du Salagou. Le vent venant du col de La Merquières se rappelle à notre bon souvenir et nous accompagne jusqu’à la fin de notre périple.

Nous franchissons une fois la toute petite rivière Salagou, large d’à peine un demi mètre, toute juste née de sa source. Nous la suivons un peu plus loin, déjà adolescente, mais prête à montrer ses caprices de star à la moindre intempérie. C’est l’arrivée aux voitures "pif-paf" qui ramènent les conducteurs au parking de la Lieude, puis reviendront récupérer les courageux du jour. Ça évite ainsi les deux kilomètres de goudron annoncés.

Encore une fois, malgré une fraîche météo, ce fut une bonne journée de l’avis des participants frigorifiés du jour !


Date de création : 05/12/2021 - 16:52
Catégorie : Compte-rendu rando - Randonnées 2021-2022
Page lue 410 fois